Jérôme Launay a suivi sa formation universitaire au Master dans l'université de Lyon 2 avec une approche clinique et cognitive. Ce sont des modalités d'investigation qui travaillent dans deux options différentes:

 


1:l'une à travers les entretiens et les réflexions partagées pour essayer de mettre en évidence une organisation de pensée pour les problématiques de la personne qui s'expriment dans des modalités particulières ( éléments de l'inconscient , le dessin projectif , les non dits , les comportements associés....)et pouvoir éventuellement donner un écho satisfaisant,ceci autant avec l'adulte , le couple  l'enfant ou l'adolescent. On retient  toujours,  lors de la première consultation :

  • les données de la situation actuelle ,
  • une partie de son historique ,
  • ce que cela donne comme répercutions à ce jour,
  • et surtout entrevoir la possibilité de se changer avec une meilleure gestion de soi  et de se mettre en projet .

TEL : 06 / 29 / 77 /24 / 25 . Site : psychoain.com Mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


2:l'autre approche étant une approche de remédiation à travers des exercices  ou commentaires qui vont souligner les structures préférentielles de la pensée de la personne et essayer de trouver des réponses ajustées, des données logiques, cohérentes et structurantes  pour  établir ou rétablir un meilleur ajustement entre la personne et l'extérieur.


Si l'approche clinique est plus utilisée dans une connaissance de soi, pour traiter des situations, affectives ou relationnelles difficiles,  l'approche cognitive est souvent pertinente  dans le domaine scolaire ou professionnel car elle permet de voir les aptitudes ou les difficultés de la personne en particulier dans l'abstraction ou la conceptualisation par rapport aux exigences d'apprentissages qu'elle peut rencontrer.


Cette approche universitaire a été complétée par des certificats et diplômes universitaires en analyse du dessin de l'enfant ,  la lecture des bilans projectifs de l'adulte ainsi qu'une formation aux ateliers de remédiation cognitive proposée par le GEPALM à Lyon .


Il conduit depuis 1984  des activités  de dynamique de groupe pratiquées en France et à l'étranger dans un aspect d'introspection pour une meilleure connaissance de soi à travers la réflexion, l'étude et les échanges verbaux .

 
Jérôme Launay a été psychologue dans l'Education Nationale pendant 13 ans ce qui permet une bonne pratique des tests psychométriques ( WISC IV UDN II....tests projectifs) et du repérage des enfants en difficulté d'apprentissage ou bien dans des situations particulières comme l'hyperactivité, les troubles de la conduite, les difficultés "dys" la précocité ou les troubles de la logique ou de la mémoire.

Dans ces dernières années , il poursuit la formation continue  à  l'Institut de Psychologie de Lyon pour la conduite d'entretiens pour le couple, de psychothérapies brèves en individuel. Il a obtenu  en complément, son certificat d'analyse clinique des tests psychométriques.

Il y  a aussi fait une supervision concernant l'approche psychodynamique  et développementale des bilans psychométriques comme le WISC ou pour des dessins et des tests projectifs( D 10 ; AT 9, le Bonhomme,  le dessin de la famille...).


Les troubles du langage -écrit ou oral- signifiés dans la dyslexie ou les difficultés motrices que qualifient les dyspraxies sont aussi des difficultés ou il intervient dans des protocoles d'accompagnement à mettre en place pour une aide individualisée en lien avec d'autres intervenants spécialisés ou avec l'institution scolaire .


Enfin par sa profession, il est souvent en relation avec les centres hospitaliers de référence, les orthophonistes ou les infirmières, les pédiatres ou les psychomotriciens ce qui permet avec l'accord  du patient ou des parents, de pouvoir établir des échanges interprofessionnels globalisant un peu mieux l'approche de l'enfant ou de l'adolescent en particulier dans la situation scolaire.


L'accompagnement pour des troubles mentaux graves ou demandant des prescriptions de médicaments  ne relèvent pas de sa compétence, pareillement pour des suivis de personnes souffrant  de dépendance à l'alcool ou aux  psychotropes.Jerôme Launay  n'a pas non plus compétence à  traiter des problématiques  de la personne qui relèvent du soin hospitalier ou d'un suivi séquentiel demandé par  un centre de soins.

Il a cependant été retenu comme référent par les services sociaux de la préfecture pour accompagner les détresses signalées dans le monde rural. Pareillement  il participe dans le cadre  des personnes référentes auprès de la préfecture de l' Ain, à l'accompagnement  pour la défense et la protection civile des personnes et il encadre des rencontres d'informations sur le développement de l'adolescent dans le cadre de réunions pédagogiques organisées dans les collèges.